Le Québec avant Bolsonaro

Le Canada a depuis un certain temps des discussions avec les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) en vue d’en arriver à un accord commercial.
Cet accord n’est nullement une urgence pour le Québec et laisse craindre de nombreux dangers…
🔥🌳 Pour le climat, alors que l’Amazonie, le poumon de la planète, subit de très graves incendies et que le président brésilien Jair Bolsonaro démantèle les politiques environnementales.
🐔 Pour Les Éleveurs de volailles du Québec, qui auraient à faire face à un géant aux coûts de production ridiculement bas.
🇨🇦 Ottawa a toujours exigé des parlementaires que nous lui signions un chèque en blanc dans ses négociations secrètes d’accords de libre-échange.
🚫 Alors qu’Ottawa n’a jamais été à la hauteur sur l’enjeu du climat et sur celui de la promotion de notre modèle agricole, le Bloc Québécois n’est pas porté à lui accorder une confiance aveugle.
Négocier avec Bolsonaro ? Les conditions du Bloc Québécois sont claires:
🕵️‍♀️ Des négociations transparentes
🐔 L’exclusion totale des secteurs sous gestion de l’offre de la table des discussions
🌳 Une explication claire de la part d’Ottawa sur la façon dont il compte s’assurer qu’un accord de libre-échange n’accentuera pas la déforestation.

J’ai fait paraître un texte sur ce sujet, dans Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec:

👉 https://www.journaldemontreal.com/2021/01/21/le-quebec-avant-bolsonaro?

Vous y trouverez également mon entrevue avec Pierre Nantel sur les ondes de QUB Radio.

.